Mondial: sensation au Qatar, l’Allemagne expuls?e du Mondial

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le premier g?ant est tomb? ! L’Allemagne, quadruple championne du monde, a ?t? ?limin?e du Mondial-2022 malgr? sa victoire pour l’honneur contre le Costa Rica (4-2), jeudi ? al-Khor, une sortie bien plus retentissante encore que celle de la Belgique quelques heures plus t?t.

Et quand les cadors pleurent, deux “outsiders” rient, le Maroc et le Japon, qualifi?s et enthousiasmants premiers de leur groupe, qui affronteront respectivement l’Espagne et la Croatie en huiti?me de finale.

Cette journ?e folle a commenc? par la sortie sans gloire de la Belgique, apr?s son nul contre le vice-champion du monde croate (0-0). Demi-finaliste en 2018, la “g?n?ration dor?e” des Kevin de Bruyne et autres Eden Hazard avait besoin d’une victoire. Las, Romelu Lukaku a failli, avec trois invraisemblables rat?s en fin de match.

Cela n’a ?t? que le hors d’oeuvre. La Mannschaft n’avait plus son destin en mains depuis sa d?faite inaugurale contre le Japon (2-1). Et de fait, la victoire inattendue du m?me Japon contre l’Espagne, obtenue sur le m?me score avec un deuxi?me but litigieux, l’a ?limin?e. L’Espagne, elle, s’en sort, mais “?a ne peut plus se reproduire parce que sinon tu rentres ? la maison”, a mis en garde l’attaquant Alvaro Morata.

Pour l’Allemagne, moins de deux ans avant son Euro, cette deuxi?me ?limination cons?cutive d?s les phases de poules d’un Mondial est une “catastrophe absolue” qui “fait incroyablement mal”, a reconnu l’attaquant Thomas M?ller au terme d’une rencontre dirig?e par l’arbitre fran?aise St?phanie Frappart, premi?re femme ? diriger un match de Coupe du monde masculine.

Le mur ?croul?

Symbole de ce naufrage, la performance de Manuel Neuer, qui n’est plus “le mur”, auteur m?me d’un contre son camp sur le deuxi?me but costaricain.

Le dernier rempart de la Mannschaft ?tait cependant devenu au coup d’envoi le gardien de but le plus cap? de l’histoire de la Coupe du monde, avec d?sormais 19 matches ? son compteur, un de mieux que son lointain devancier Sepp Maier et que le Br?silien Claudio Taffarel.

Mais, ? 36 ans, ce sera aussi ? coup s?r le dernier pour Neuer, qui fut le gardien embl?matique des champions du monde 2014…

Allemagne et Belgique qui pleurent, Maroc et Japon qui font la f?te. Vainqueur jeudi du Canada (2-1), apr?s avoir accroch? les Croates (0-0) puis battu les Belges (2-0), le Maroc s’est offert le droit de disputer le deuxi?me huiti?me de finale de son histoire, 36 ans apr?s le premier, en 1986.

Pour le Japon, ce sera le quatri?me. Et pas le moins notable puisqu’il a fait chuter deux g?ants du sport, Espagne et Allemagne. Et leur entra?neur Hajime Moriyasu pr?vient qu’il ne compte pas s’arr?ter l?: “On a encore beaucoup de choses ? prouver, mais l’Asie, le Japon, sont capables de gagner sur la sc?ne internationale.”

M?me joie et m?me fiert? dans le camp du Maroc, un autre outsider: “Cela n’a pas ?t? facile mais quand on a la possibilit? d’?crire l’histoire, on s’en souvient toute sa vie”, s’est r?joui le s?lectionneur Walid Regragui.

Si Hansi Flick a dit son intention de rester en poste, le s?lectionneur de la Belgique, Roberto Martinez, a annonc? qu’il quittait ses fonctions. “Je dis au-revoir ? l’?quipe nationale, et c’est plein d’?motion comme vous pouvez l’imaginer”, a d?clar? l’Espagnol qui avait pris en mains les Diables Rouges en 2016.

Sifflet historique

Le match de l’?limination de l’Allemagne restera aussi comme le premier de l’histoire de la Coupe du monde masculine arbitr? par une femme, la Fran?aise St?phanie Frappart, qui a parfaitement ma?tris? la partie, m?me quand elle a eu des soucis apparents avec son ?couteur la reliant ? la salle d’arbitrage vid?o.

C’est un aboutissement logique pour cette arbitre de 38 ans, pass?e de la Ligue 2 ? la Ligue 1, de la Supercoupe d’Europe ? la Ligue des champions, et qui poursuit sa trajectoire de pionni?re… Un signal loin d’?tre anodin ?galement dans un pays, le Qatar, r?guli?rement critiqu? sur la question des droits humains, notamment les droits des femmes ou des minorit?s LGBT+.

“C’est aussi un signe fort de la Fifa et des instances de faire arbitrer des femmes dans ce pays-l?”, disait St?phanie Frappart en septembre. “Je ne suis pas porte-parole f?ministe mais si cela peut faire avancer des choses…”

AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com